Survol des rendements des caisses de retraite et des marchés financiers - 3e trimestre 2020

Survol des rendements des caisses de retraite et des marchés financiers - 3e trimestre 2020

Placements

3e trimestre 2020

Numéro 20-22
11 novembre 2020

Indice SAI des fonds équilibrés

À la suite du rebond spectaculaire au deuxième trimestre, les marchés ont poursuivi leur montée au troisième trimestre. L’indice SAI des fonds équilibrés a grimpé de 3,4 %, reflétant l’optimisme des investisseurs quant à une reprise de l’activité économique et à la disponibilité d’un vaccin dans les prochains mois. 

Obligations canadiennes

Du côté des obligations canadiennes, la performance a été plutôt neutre : la courbe des taux d’intérêt s’est un peu accentuée, les taux à court terme et moyen terme ayant diminué de quelques points alors que les taux à long terme ont légèrement augmenté. L’indice de marché des obligations canadiennes, le FTSE TMX Canada Univers, a progressé de 0,4 % au cours de la période. 

  1. Lors de ses rencontres de juillet et de septembre, la Banque du Canada a réitéré vouloir conserver son taux directeur au même niveau qu’établit en mars dernier, soit à 0,25 %, ainsi que poursuivre son programme d’achat d’actifs.
  2. Au niveau sectoriel, ce sont l’ensemble des secteurs qui ont vu une baisse de leur taux de rendement à échéance. Cette baisse a été plus marquée au niveau des obligations de sociétés et donc plus profitable pour la performance ces dernières (+1,3 %) que pour celle des obligations provinciales (+0,1 %) et fédérales (+0,0 %).
  3. La hausse des taux à long terme a résulté en un rendement négatif pour les obligations ayant une échéance long terme (-0,3 %), tandis que la baisse des taux pour les autres échéances a été bénéfique pour les obligations à court et moyen terme, qui ont progressé de 0,7 % et 1,1 % respectivement.

Actions canadiennes

L’optimisme des investisseurs envers une reprise de l’activité économique canadienne s’est reflété au niveau de l’indice de marché des actions canadiennes, le S&P/TSX, qui a progressé de 4,7 % au cours des trois derniers mois. 

  1. Les effets du déconfinement à l’échelle du pays et les mesures gouvernementales et fiscales pour stimuler l’économie se sont reflétés sur le secteur des industries, qui a connu la meilleure performance trimestrielle (+13,6 %). À l’exception des secteurs de l’énergie (-8,1 %) et de la santé (-14,3 %) qui ont connu des pertes importantes, tous les secteurs ont gagné du terrain.
  2. Pour un deuxième trimestre consécutif, les actions canadiennes à grande capitalisation (+4,4 %) ont sous-performé par rapport à celles à petite capitalisation (+6,6 %). Néanmoins, sur l’année à date, les actions à grande capitalisation sont en avance par rapport aux actions à petite capitalisation.

Actions mondiales

Les marchés boursiers mondiaux des pays développés ont atteint de nouveaux sommets au cours du trimestre. Le rendement de l’indice de référence, le MSCI Monde, a été de 6,7 % en devises locales. Ceci dit, les rendements ont été très inégaux à travers les différents secteurs de l’économie et les caractéristiques des titres. Une façon de constater cet écart est de comparer le rendement de l’indice MSCI Monde Valeur en devises locales (+2,60 % pour le trimestre et -15,2 % pour l’année à date) avec celui de l’indice MSCI Monde Croissance en devises locales (+10,5 % pour le trimestre et +18,1 % pour l’année à date). 

  1. Le dollar canadien s’est apprécié par rapport à l’ensemble des devises de l’indice MCSI Monde. Cela a eu pour effet de réduire le rendement de l’indice en dollars canadiens (+5,8 %) par rapport à celui calculé en devises locales (+6,7 %).
  2. Le S&P 500 $ US, qui représente le marché des actions américaines, a poursuivi son ascension, avec un rendement de 8,9 % au trimestre. Les stimulus fiscaux considérables y ont fortement contribué : les données économiques montrent une forte hausse de la consommation des ménages, pour qui les transferts du gouvernement sont plus importants que les pertes de revenus.
  3. L’indice MSCI EAEO (devises locales), qui représente essentiellement les marchés boursiers mondiaux des pays développés à l’exception du Canada et des États-Unis, a quant à lui connu un gain trimestriel plus modeste de 1,2 %.
  4. Les marchés émergents, représentés par l’indice MSCI EM en devises locales, ont quant à eux bondi de 8,7 % au cours de la période. Parmi les meilleures performances, on y retrouve celle de la Chine, à qui la COVID-19 a permis d’accroitre sa part de marché dans le commerce mondial.
Indices 3T 2020 Année 2020
Indice SAI des fonds équilibrés1 3,35 %  3,70 % 
FTSE TMX Canada Univers 0,44 %  8,00 % 
S&P / TSX 4,73 %  -3,09 % 
MSCI Monde    
   $ CA 5,85 %  4,76 %
   devises locales 6,70 %  1,00 %
S&P 500    
   $ CA 6,83 %  8,75 %
   $ US 8,93 %  5,57 %
MSCI EAEO    
   $ CA 2,78 %  -4,30 % 
   devises locales 1,22 %  -9,44 %
MSCI EM    
   $ CA 7,45 %  1,81 %
   devises locales 8,65 %  2,67 %

1 La composition de l’indice SAI des fonds équilibrés est de 40 % FTSE TMX Canada Univers, 30 % S&P / TSX et 30 % MSCI Monde.

Médianes 3T 2020 Année 2020
Médiane SAI des fonds équilibrés 3,88 %  2,08 % 
Obligations canadiennes 0,82 %  8,36 % 
Actions canadiennes 5,42 %  -6,43 %
Actions américaines  6,34 %  7,41 %
Actions mondiales 5,57 %  3,84 %
Actions internationales  4,22 %  -2,57 %
Actions marchés émergents  7,49 %  1,66 %

 

Notre infolettre

Recevez des informations claires et précises rédigées par nos experts sur des événements qui pourraient avoir un impact sur vos activités ou votre organisation. 

S'abonner

Type de nouvelles *

Nous joindre

Entamons la discussion et découvrez comment SAI peut vous aider, vous et votre organisation.

Parler avec un conseiller